AFC soutient le secteur de la microfinance au Maroc

23.07.2020

Image © iStock

Depuis le mois de mai 2020, AFC soutient les Associations de Microcrédit au Maroc (AMC), non seulement dans leurs activités de financement des Très Petites Entreprises (TPE), mais aussi dans leur réponse à la crise COVID-19.

 

Au Maroc, comme partout ailleurs, les TPME revêtent une importance cruciale dans le développement économique. Selon le Haut-commissariat au Plan (HCP), en 2019 leur poids représentait environs 93% du total des entreprises (1). Au-delà de leur poids dans le tissu économique marocain, les TPE disposent d’un grand potentiel pour créer de l’emploi et contribuent au développement durable, capable de générer de la richesse, lutter contre la pauvreté, ainsi que d’améliorer le niveau de vie et l’inclusion sociale.

Parmi les difficultés rencontrées par les TPE, figure le problème de l’accès au financement. Jusqu’ici, la part des crédits octroyés aux TPE dans les portefeuilles des AMC était en-dessous de 1%, selon les statistiques de la Fédération Nationale des Associations de Micro-crédit (FNAM) (2). Le décret n°2.19.575 du 25 juillet 2019 a augmenté le montant maximal des micro-crédits à 150.000 DH (contre 50.000 DH auparavant). Malgré cela, la part des crédits octroyés aux TPE dans les portefeuilles des AMC semble encore peu significative. 

Le Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire du Maroc (CM6) se charge de la formation du personnel des AMC, nécessaire pour soutenir l’intégration de la cible TPE dans leur portefeuille. Des efforts soutenus doivent alors viser la méthodologie d’analyse de la solvabilité et de la gestion des risques adaptée à la TPE, et différente de celle utilisée jusqu’ici pour la clientèle existante dans le portefeuille des AMC. 

En conséquence, l'objectif de la mission est de faciliter l’élargissement de l’offre de services financiers aux TPE marocaines en renforçant:

  • La capacité du CM6 d’agir, en concertation avec la Fédération Nationale des Associations de Micro-crédit, comme centre de compétences pour le secteur de la microfinance ;
  • Les capacités des AMC qui le souhaitent, d’élargir leurs offres de crédit aux TPE.

Pour ce faire, AFC est chargée  de la conception d’une mallette pédagogique pour les formateurs du CM6 pouvant être intégrée à la plateforme e-learning de cette institution sur les thématiques suivantes :

  • La gestion de crises d’institutions de microfinance, y compris la crise COVID-19 ;
  • Les méthodes d’analyse de business plans et de la solvabilité des TPE demandeuses de crédit ;
  • Une offre adaptée de produits pertinents pour les TPE ;
  • La gestion des risques et contrôle interne des institutions de microfinance qui octroient ou envisagent d’octroyer des crédits à des TPE ;
  • La gestion des défaillances, restructuration de micro-crédits ;
  • Les bonnes pratiques des Systèmes d’Information et de Gestion pour servir une clientèle TPE ;
  • La maitrise et la diminution des coûts des institutions de microfinance afin d’être compétitives sur un segment de clientèles également démarché par les banques commerciales dans leur approche de downscaling. 

En complément, AFC fournit un aide-mémoire sur les aspects stratégiques à considérer par une IMF avant la décision d’intégrer la cible TPE dans son portefeuille de crédits.

Dans un deuxième temps, AFC organisera également des sessions de formation en faveur des formateurs du CM6.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Roxane Van Lerberge ()

Sources : 

  1. Haut-Commissariat au Plan (HCP), Enquête nationale auprès des entreprises 2019, https://www.hcp.ma/Enquete-nationale-aupres-des-entreprises-2019_a2405.h...
  2. Fédération Nationale des Associations de Microcrédit (FNAM), RÉALISATIONS CHIFFRES (1er Semestre 2019), https://fnam.co.ma/realisations/objectifs/